La Roumanie à travers les Carpates, la Moldavie, la Transylvanie et le delta du Danube : circuit de 13 jours accompagné et 100% francophone


13 jours

Supplément single : 350€

1790 € Par personne
  • Premier départ le 01/09/2018
  • Dernier départ le 01/09/2018
  • Réservation au plus tard le 25/08/2017

Au fil des jours…

 JOUR 1 le 01 septembre 2018 : IASI

 Rendez-vous à l’aéroport de Bruxelles, enregistrement et envol pour Iasi.

Arrivée à Iasi, installation à l’hôtel Astoria 3* ou similaire et découverte à pied du centre-ville : l’église « Trois Hiérarques », la plus connue est reconnaissable à ses décorations extérieures de pierre qui la recouvrent entièrement, comportant plus d’une trentaine de motifs décoratifs. La Patriarchie Métropolitaine de Iasi est un édifice monumental, dont le style architectural évoque la Renaissance italienne tardive. L’église princière dédiée à Saint-Nicolas est le lieu où pendant trois siècles furent couronnées et enterrés les voïvodes de la Moldavie. L’édifice le plus représentatif de la ville est cependant le Palais de la Culture en style gothique, construit place Etienne le Grand au début du XXème siècle selon les plans d’architecte L.D.Berindei.

Le soir, dîner dans le restaurant « La Conac » dans un cadre spécifique des maisons boyards et réputé par sa cuisine traditionnelle moldave.

JOUR 2 le 02 septembre 2018 : IASI –  SUCEAVA – les monastères de Dragomirna, Putna, le village de Marginea et Sucevita (270km)

Journée consacrée à la découverte des monastères peints de Bucovine et des villages typiques très renommés pour les maisons décorées de motifs traditionnels. Après avoir visité la citadelle de Suceava – Cetatea de Scaun (La citadelle de la Couronne) – entièrement reconstruite par le prince Etienne le Grand et qui a résisté aux nombreuses attaques des Turcs jusqu’en 1673.

Ensuite route pour Dragomirna (monument UNESCO) ; incontournable monastère roumain à découvrir lors de toute visite en Bucovine. Autour de collines boisées, où les sapins s’entremêlent aux chênes, à 12 km seulement de l’ancienne capitale de la Moldavie – Suceava, ce monastère a été bâti pendant les trois premières décennies du 17ème siècle.

Déjeuner dans une pension locale pour goûter les fameux plats traditionnels moldaves.

Continuation au pied des Carpates, avec la visite du grand monastère de Putna, haut lieu de la spiritualité roumaine. Le grand Voïvode Etienne le Grand est enterré ici et il a même été sanctifié en 1992. Profondément remanié à des époques successives, le monastère n’a conservé du XVème siècle que l’imposante Tour du Trésor. La beauté et la richesse de ce monastère ainsi que son importante activité culturelle ont fait sa renommée.

A travers le village Marginea et ses ateliers de poterie noire, héritage des daces, découvrez le monastère de Sucevita (monument UNESCO). Situé dans une des vallées vertes et pittoresques de Bucovine, le monastère Sucevita est un des plus célèbres de l’architecture moldave.

Dîner et nuit à l’hôtel PopasSucevita 4* ou similaire.

JOUR 3 le 03 septembre 2018 : SUCEVITA – Le monastère VORONET – BISTRITA (220km)

Visite du « Joyau de Bucovine » : le monastère de Voronet est surnommé « Sixtine de l’Orient » grâce à ses peintures uniques. Construit en 1488 (en seulement 21 jours), le monastère est un cadeau d’Etienne le Grand à Daniel l’Ermite qui l’avait conseillé de continuer la lutte contre l’invasion turque, d’où il est sorti victorieux. Vous apprécierez sans doute le style moldave traditionnel de l’église Sfantu Gheorghe. Le bleu unique qui domine les fresques est connu comme « bleu de Voronet ».

Déjeuner.

A découvrir dans la région : le village de Vama et son atelier d’œufs peints, le Musée du Bois à CampulungMoldovenesc , le village de Moldovita avec son train à vapeur et le monastère du même nom.

L’après-midi, route à travers les villages typiques de Pojorata, Iacobeni et le col de Tihuta vers le pays de Dracula.

Dîner et nuit à Bistrita, à l’hôtel Coroana de Aur 4* ou similaire.

JOUR 4 le 04 septembre 2018: BISTRITA – SIGHISOARA (150KM)

Après le petit déjeuner, départ vers Sighisoara en Transylvanie.

Arrivée à Sighisoara et découverte de la citadelle médiévale classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. La ville déploie un ensemble homogène qui offre une multitude de charmes. Le piéton qui aime déchiffrer une ville y trouve son bonheur : recoins de verdure, rues aux pavés disjoints, alignement de façades bleues, jaunes ou roses, sans oublier les passages, chemins et escaliers qui permettent de relier la ville basse à la ville haute. Les marches et les ruelles montantes conduisent à la Tour de l’Horloge, qui abrite aujourd’hui le musée d’Histoire de la ville. Les 175 marches de l’escalier de l’Ecole mènent à l’église de la Colline dédiée à Saint Nicolas. La ville est aussi le lieu de naissance de Vlad l’Empaleur (« Comte Dracula ») et vous pourrez visiter sa maison natale, transformée en un restaurant médiéval.

Continuation vers le village Danes et son centre équestre Dracula Danes ou vous pourrez expérimenter une promenade en carriole. Installation pour deux nuits au Complex Dracula à Danes ou similaire

JOUR 5 : le 05 septembre 2018 DANES – EGLISE FORTIFIEE DE BIERTAN – MEDIAS – SIBIU – DANES (200KM)

Le matin route pour Sibiu – capitale européenne en 2007. A mi-chemin on vous recommande de faire un arrêt au village Biertan, l’un des plus beaux villages saxons de Transylvanie. Son église fortifiée saxonne date depuis le XVème et a été bâtie en style gothique tardif.

Nous ferons un court arrêt dans la ville médiévale de Medias, située au cœur de la Transylvanie, un centre important des métiers et du commerce de Moyen Age. A ne pas manquer le centre historique dominé par la tour principale de l’Eglise Sainte Margareta (XV – XVIème siècle) et la tour des Trompettistes (XVème siècle)

Arrivée à Sibiu, l’une des plus anciennes villes de Transylvanie fondée par les colons saxons ( ancienne Hermannstadt). Berceau de la civilisation saxonne, Sibiu a su préserver son architecture médiévale, ses fortifications et son patrimoine exceptionnel, unique en Roumanie. Une promenade à pied dans la ville est prévue et comprend : le tour des remparts de la ville, la Grande Place, la Petite Place, l’église Evangélique, le Pont des Mensonges. La ville abrite beaucoup de musées et de galeries d’art, parmi les plus importantes : le Musée National Brukenthal (le premier musée ouvert en Europe Centrale et de l’Est, il réunit la collection de tableaux ayant appartenu au baron Samuel von Brukenthal, le gouverneur de la Transylvanie) et le musée en plein air ASTRA, un musée ethnographique qui présente l’évolution de la civilisation roumaine au fil du temps.

Route pour Sibiel, village traditionnel auquel l’association de presse FIJET a accordé le prix Pomme d’Or. Vous pouvez visiter le musée villageois des icônes sur verre et dîner chez l’habitant, l’occasion de partager et connaître leurs traditions et coutumes et savourer la gastronomie locale. Retour à Danes pour la nuit.

JOUR 6 le 06 septembre 2018 : DANES – LACU ROSU (200KM)

Après le petit déjeuner, départ pour la station LacuRosu. Possibilité de s’arrêter en route à Praid. Selon les avis de spécialistes, c’est une rareté géologique, avec ses 1600m d’épaisseur. L’exploitation massive du sel a laissé des galeries souterraines de très grandes dimensions et un microclimat s’est créé aux températures relativement constantes de 14 -16 dégrées. En été, plus de 3000 personnes par jour descendent dans la mine de sel de Praid, soit pour visiter, soit pour suivre des traitements. On y trouve également une bibliothèque, une salle de spectacles, une aire de jeux pour les enfants et une cathédrale œcuménique. A proximité de la mine de sel, il y a la plus grande piscine à eau salée artificielle du pays.

Traversée du pays des Sicules, peuple magyar héritier d’une histoire épique qui remonterait aux premières invasions des Huns, au Vème siècle. Possibilité de prendre un déjeuner aux plats typiques hongrois à Georghieni.

Arrivée au Lac Rouge, un des plus beaux du pays situé à 980 m d’altitude qui tire son nom des alluvions d’oxyde de fer en suspension.

Installation à l’hôtel LacuRosu 3*ou similaire pour une nuit.

JOUR 7 le 07 septembre 2018 : LACU ROSU – PREJMER – BRAN – BRASOV (250km)

Route pour Brasov. Arrêt à Prejmer pour visiter l’église fortifiée classée au patrimoine Unesco. Déjeuner dans un restaurant local.

Route vers Bran et visite du célèbre château médiéval construit sur un rocher par les habitants de Brasov en 1377 pour défendre leur ville. Vlad a utilisé ce château comme quartier général pour ses incursions en Transylvanie. En 1922, la reine Marie le transforma en résidence d’été. Depuis quelques années, c’est un beau musée d’art médiéval.

Arrivée à Brasov, ville médiévale construite par les Saxons. Lors du tour de la ville, vous visiterez les anciennes fortifications, la Tour Blanche et la Tour Noire (15ème siècle), le Bastion des Tisserands (16ème siècle), la Place du Conseil, la Porte Ecaterina (1559) qui a conservé l’ancien emblème de la ville, l’Eglise Noire, la plus grande église entre Istanbul et Vienne, édifiée entre 1384 et 1477.

Visite aussi de l’Eglise St. Nicolas, une des plus anciennes églises orthodoxes de Transylvanie, où vous admirerez les belles fresques des chapelles latérales ainsi que le petit musée de l’école.

Dîner avec animation folklorique dans un restaurant typique.

Nuit à l’hôtel CoroanaBrasovului 3* ou similaire

JOUR 8 le 08 septembre 2018 : BRASOV – SINAIA – BUCAREST (180KM)

Le matin, traversée des Carpates vers Sinaia, une des plus belles stations climatiques surnommée « La Perle des Carpates ». Visite du fabuleux château de Peles, ancienne résidence d’été de la famille royale qui abrite une collection d’armes et d’armures uniques par sa richesse et sa diversité.

Route vers Bucarest, déjeuner en ville.

Tour panoramique de la capitale, ville paradoxale entre passé et modernité. Visite intérieure du Palais du Parlement édifié entre 1984 et 1989, le plus grand bâtiment d’Europe et le deuxième plus grand au monde après le Pentagone. La décoration intérieure faite en marbre, en bois sculpté dans des essences rares et en bronze est unique au monde. Stop photo devant le Palais du Parlement (place de la Constitution), la Patriarchie, la Place de la Révolution avec l’ancien Palais Royal actuellement Musée d’Art et l’Athénée Roumain. Promenade à pied dans le vieux centre historique de la ville. Dîner dans la plus fameuse brasserie de Bucarest, plats typiques, ambiance fin du siècle. Nuit à l’hôtel Capitol 3* ou similaire.

Extension Bucarest – Constanta – Delta du Danube 4 nuits / 5 jours, du dimanche à jeudi

Informations Delta du Danube

Site du patrimoine UNESCO depuis 1991, c’est ici que le Danube, après 2800 km de voyage paisible à travers l’Europe Centrale, se divise en trois bras : Chilia, Sulina et Sfantu Gheorghe et se jette dans la Mer Noire. La dernière frontière sauvage de L’Europe, le Delta du Danube est le royaume des pélicans et des nénuphars. Il contient plus de 1000 espèces de plantes et 3600 espèces d’animaux. Il y a environ 15.000 habitants dans le Delta du Danube et les hommes sont pour la plupart des pêcheurs. Parmi les meilleurs endroits pour commencer l’exploration se trouvent les villages de Mila 23 et Crisan.

JOUR 9 le 09 septembre 2018 : BUCAREST – PALAIS DE MOGOSOAIA

Après le petit déjeuner, route vers le Palais de Mogosoaia fondé en 1680 par le prince Constantin Brancoveanu. Il est constitué d’une église, d’un magnifique Palais, de grandes cuisines, de serres et d’un parc. Après plusieurs modifications, en 1912 une nouvelle restauration met au jour la maçonnerie extérieure et laisse voir les briques, qui contrastent d’une manière harmonieuse avec les éléments architecturaux en pierre. Admirablement proportionné, l’édifice bénéficie aussi d’une décoration de grande valeur : la peinture originale a été partiellement conservée et la pierre des balustrades, chapiteaux, colonnes et encadrements, est sculptée avec des motifs végétaux. Déjeuner. Retour à Bucarest. Après- midi libre pour une découverte individuelle de la ville. Dîner dans un restaurant en ville. Nuit à l’hôtel Capitol 3* ou similaire

JOUR 10 le 10 septembre 2018 : BUCAREST – CONSTANTA

Départ matinal vers Constanta. Arrivée à Constanta, déjeuner et tour panoramique de la ville : la place Ovidiu, le vieux port Tomis, le Casino, la cathédrale orthodoxe, le musée d’archéologie qui abrite la mosaïque romane. Dîner dans un restaurant en bord de mer. Nuit à l’hôtel Carol 4* ou similaire.

JOUR 11 le 11 septembre 2018 : CONSTANTA – TULCEA – CRISAN /MILA 23 /SULINA

Départ de Constanta à 8h. Arrivée à Tulcea autour de 10h. Départ en bateau du Port-Aval Tulcea vers le village de Crisan / Mila 23/ Sulina. Installation dans une petite structure locale 3*. A 13h, déjeuner et puis visite du célèbre cimetière où sont enterrés des personnes de toutes les religions. Visite de la plage pittoresque de Sulina où l’eau n’est pas salée. Dîner traditionnel, à base de poisson frais.

JOUR 12 le 12 septembre 2018 : CRISAN/ MILA 23/ SULINA – LETEA

Après le petit déjeuner (8h30), départ en bateau pour la visite de la forêt Letea et du village du même nom. La première partie du voyage se fera en bateau et la visite continuera en voiture. Vous verrez les petites maisons de pêcheurs et vous marcherez dans le sable fin. Déjeuner dans une très belle maison locale où vos hôtes vous cuisineront un repas typique. Retour à Crisan/ Mila 23/ Sulina. Le soir, dîner d’adieu.

Le voyage à Letea dure environ 8 heures (bateau et car – arrêts compris), la route étant très agréable, en sillonnant parmi les lacs et les canaux sauvages du Vieux Danube. Dans le village, vous verrez de nombreuses maisons traditionnelles en bois et argile, avec des toitures en chaume, peintes dans des couleurs traditionnelles : vert, bleu et blanc. Le village de Letea est le village le mieux préservé en termes d’architecture locale. Vous marcherez sur les chemins de la forêt de chênes, sur le sable salé et vous découvrirez la flore subtropicale ainsi que les chevaux sauvages. Sur la route de retour vers le bateau, arrêt dans le village pour la prise de photos et pour entrer en contact avec les habitants.

Pour les jours 11 et 12 les hébergements proposés, en fonction des disponibilités sont les suivants :

  • Pension Eden à Crisan
  • Pension Vanesa à Mila 23
  • Pension Coral à Sulina
  • Pension San Mar à Sulina

JOUR 13 le 13 septembre 2018 : CRISAN/ MILA 23/ SULINA – TULCEA – BUCAREST

Petit déjeuner matinal dans votre gîte ou à emporter. Départ vers 6h30 – 07h vers Tulcea en bateau et puis transfert à Bucarest pour le vol retour.

 

Infos pratiques pour le voyage dans le Delta du Danube.

  • Vitesse de déplacement du bateau lente (10km/h)
  • Ponton avec vue panoramique
  • Beaucoup de stop photos
  • Equipement à prendre avec soi : pantalons, chemises et chemisiers à manches longues, chapeau de soleil, lunettes de soleil, chaussures fermées et confortables lors des marches, produits anti-moustiques, crèmes solaires, manteau de pluie.

Prix par personne sur base d’une chambre double : 1790€

Supplément single : 350€

 

SERVICES INCLUS

  • Vols A/R
  • Accueil à l’aéroport – et transfert aéroport – hôtel – aéroport
  • Le transfert en car
  • Un guide parlant français à la disposition pour tout le circuit
  • 8 nuits d’hébergement en hôtel 3*/4*/5* (classification nationale) et chez l’habitant en pension complète du dîner du 1er jour au petit déjeuner du dernier jour.
  • Un verre de vin local (rouge et blanc) pour chaque dîner et un café ou thé à chaque repas.
  • Les frais d’entrée aux musées roumains et les sites mentionnés
  • L’assistance touristique 24h/24
  • La TVA et les taxes locales
  • 1 nuit hébergement à Bucarest
  • 1 nuit hébergement à Constanta
  • 2 nuits hébergement 3* à Crisan/Mila 23/ Sulina partageant une chambre double, en pension complète du déjeuner du premier jour au petit déjeuner du dernier jour.
  • Le voyage à Sulina et à Letea (jour 11 et 12, y compris le guide, le bateau et le carburant)
  • Les transferts en bateau de Tulcea à Mila 23/Crisan/Sulina et retour
  • Les transferts de Bucarest à Tulcea a/r
  • La taxe pour visiter la réserve de la biosphère du delta du Danube.
  • L’accompagnement d’un représentant de l’agence au départ et jusqu’à Bruxelles.

SERVICES NON INCLUS :

  • Extras de l’hôtel
  • Les taxes photos/vidéo
  • Les dépenses personnelles
  • Les assurances
  • Les pourboires

REMARQUES : 

  • Formalités : Tous les citoyens de l’UE peuvent entrer en Roumanie avec la carte d’identité.
  • Sanitaire : pas de vaccins exigés mais être à jour concernant les vaccins universels.
  • Langues : le Roumain, le Hongrois en Transylvanie. Le Français et l’Anglais sont parlés dans les grandes villes.
  • Devise : le leu roumain (RON) 1€ = 4.61RON  et 10RON = 2.17€ (août 2017)
  • Heure locale : +1h
  • Electricité : 220 volts (prises européennes)

Partager sur les réseaux sociaux